Menu Fermer

Ce jeudi, Stanislas de Lantsheere et Vincent Granville ont présenté de concert une nouvelle liste qui fera son apparition lors des prochaines élections provinciales.

Des candidats indépendants vont se regrouper sous la même bannière pour proposer une nouvelle vision politique.

On l’oublie parfois, les élections du 14 octobre 2018 serviront à voter au niveau communal, mais aussi au niveau provincial.
Les partis politiques traditionnels présenteront chacun leur liste dans le district de Nivelles et celui de Wavre, et une nouvelle liste viendra proposer une nouvelle voie aux électeurs.

Sa particularité ?
Elle sera complètement indépendante et sera ouverte à n’importe quelle personne qui voudrait s’investir en politique, à la seule condition d’épouser des idées démocratiques et respectueuses de tous les citoyens.
À la tête de cette liste indépendante, on retrouve un certain Vincent Granville.

Conseiller provincial depuis 2012, il était à l’époque un élu du FDF (ex-Défi, NdlR).
Il a cependant décidé de prendre son indépendance en cours de législature, las de ce qu’il appelle « la discipline de parti ».
«  Les élus aux conseils provinciaux et communaux ne votent pas ou dans de très rares cas en leur âme et conscience et doivent avant tout respecter une logique de parti, regrette-t-il. 
Il est temps de redonner vie à la démocratie en Belgique. Les différentes assemblées ont un réel pouvoir de contrôle sur ce qu’il se passe en haut et on l’a oublié depuis de trop nombreuses années.  »

Pour changer les choses, Vincent Granville et Stanislas de Lantsheere, le président du parti Intérêt Citoyen, qui a vu le jour à Braine l’Alleud, est un mouvement emblématique de cette nouvelle culture politique, assainie et réaliste, qui tourne le dos à la particratie ambiante et nous sommes tous persuadés que son expansion dépassera rapidement les frontières de l’entité et du Brabant wallon, ont décidé de collaborer et seront côte à côte dans le district de Nivelles.

Le premier cité sera tête de liste et le second troisième. La deuxième place sera attribuée à une femme dont on ne connaît pas encore l’identité et la quatrième et dernière place sera occupée par Marc Bazin.
Du côté de Wavre, aucun nom n’a encore été communiqué. Le maître mot de cette liste indépendante sera la liberté.

3 sièges anticipés

«  Nous ne jouerons pas au petit jeu des places sur la liste pour définir nos élus, prévient Vincent Granville.
Ceux qui auront le plus de voix siégeront au conseil provincial et pourront défendre leurs idées personnelles.
Nous faisons campagne commune, mais chacun a le droit de penser ce qu’il veut et de voter dans le sens qu’il souhaite.
Nous n’avons d’ailleurs pas de programme défini, nous pouvons avoir des idées divergentes, mais le but est vraiment de prouver qu’une liste peut encore réellement jouer le jeu politique et mettre en avant la démocratie.
Nous voulons aussi éviter les combats de personnes et d’idées, mais plutôt jouer sur des débats intéressants.  »

Au niveau des objectifs, ils ambitionnent au minimum trois sièges.

THIBAUT VAN HOOF, La Capitale

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up